Laurent Berger, leader de la CFDT, est-il un opposant comme les autres ?

Laurent Berget secrétaire général de la CFDT, détonne dans le paysage social de la France. Alors que le climat social est tendu, marqué par la contestation dure des Gilets Jaunes, Laurent Berger détonne par une volonté de consensus et de dialogue permanent avec la majorité et l'opposition.

Alors que le climat social se tend, que l’espace politique se polarise, Il a fait le pari inverse, s’inscrivant dans une tradition social-démocrate de dialogue. Il s’agit de Laurent Berger, secrétaire général de la Cfdt, qui a assumé comme acteur social de prendre ses distances avec les Gilets jaunes, de discuter avec la majorité, ou de refuser la manifestation du 19 mars proposée par la CGT-FO. Il n’a qu’un mot à la bouche : le dialogue avec toutes les parties prenantes du débat social quitte à passer pour un traitre aux yeux de certains acteurs sociaux plus radicaux.

La CFDT a fait le choix de faire des propositions, c'est pour cela que nous avons sorti avec 19 autres organisations "le pacte pouvoir de vivre

Monsieur Macron ne peut pas ignorer que dans le même temps qu'il méprise les corps intermédiaires la première organisation syndicale dans ce pays c'est la CFDT

La première organisation syndicale dans ce pays c'est la CFDT, avec 600 000 adhérents plus que tous les partis politiques réunis

La CFDT n'est ni opposante, ni partisane, elle est libre et indépendante

Il faut entrainer les forces vives de la nations dans un certain nombre de choix à faire, c'est pour cela que nous proposons un pacte, pour un avenir commun souhaitable. 

On a entendu qu'il n'y aurait pas de remise à plat du système fiscal, à mon avis c'est dommage, cela risque de faire baisser le consentement à l'impôt

On a pas beaucoup entendu ceux qui bénéficiaient des contrats aidés et qui se sont retrouvés sur le sable parce qu'on a mis fin brutalement aux contrats aidés

Il y a un recul du consentement à la solidarité, je trouve ça inquiétant

 

 

vidéos: