Le transport

EN GENERAL...

  • Les Franciliens utilisent autant les transports en commun que la voiture pour se rendre au travail : ces derniers utilisent en effet, en moyenne, autant la voiture (43 %) pour les trajets domicile- travail que les transports en commun (TC) (42 %). A Paris, la densité et la fréquence de l’offre incitent la grande majorité des actifs (64 %) à utiliser les TC pour se rendre à leur lieu de travail, alors que seulement 13 % se déplacent en voiture et 14 % à pied.
  • En Ile-de-France, les déplacements à destination du travail pèsent davantage dans l’ensemble des déplacements des actifs qu’en province. Hors retour au domicile, ils représentent ainsi 52 % du temps passé à se déplacer un jour de semaine et 53 % des distances parcourues, contre respectivement 37 % et 40 % en province.
  • Avec 34 minutes en moyenne par jour, les Franciliens mettent près de deux fois plus de temps pour aller travailler que les provinciaux, que ces derniers habitent dans les grandes agglomérations ou dans l’espace à dominante rurale. Pour autant, la distance moyenne qui sépare le domicile du lieu de travail est sensiblement la même en Ile-de-France (10,7 km) qu’en province (11,1 km).
  • En province, 77 % des actifs mettent moins d’une demi-heure pour se rendre au travail, contre 45 % en Ile-de-France. De plus, 19 % effectuent plus d’une heure de trajet, contre seulement 4 % des provinciaux. Les durées plus longues des déplacements domicile-travail en Ile-de-France pèsent ainsi sur l’emploi du temps des actifs et laissent moins de place à la réalisation d’autres activités (visites, loisirs, achats...) durant la semaine.
  • Habiter en petite et, plus encore, en grande couronne, implique de parcourir des distances plus importantes, notamment pour aller travailler. Ainsi, lorsqu’ils résident en grande couronne, les actifs parcourent en moyenne plus du double de kilomètres que les actifs parisiens pour se rendre à leur lieu de travail (14,6 km contre 6,6 km).
  • Toutefois, la durée moyenne des trajets domicile-travail varie peu au sein de l’Ile-de-France. Si les Parisiens mettent en moyenne 31 minutes à se rendre à leur lieu de travail, les actifs de petite et de grande couronne mettent respectivement 33 et 36 minutes.
  • Plus on s’éloigne de Paris, plus les situations extrêmes deviennent fréquentes. Ainsi, la grande couronne compte à la fois la plus grande proportion d’actifs habitant à plus d’une heure de leur travail (24 % contre 8 % à Paris) et celle d’actifs habitant à moins d’un quart d’heure (21 % contre 11 % à Paris).
  • En Ile-de-France, 32 % des actifs passent plus de 45 minutes à rejoindre leur travail, contre 9 % en province.

Source : INSEE (avril  2011)

Le document joint : cliquez "ici"