L'emploi

Signature de l''accord sur la sécurisation de l'emploi

Signature de l''accord sur la sécurisation de l'emploi

La CFDT obtient de nouveaux droits pour les salariés ! Après 4 mois de difficiles négociations entre le patronat et les syndicats, la CFDT a effectivement décidé de signer l'accord sur la sécurisation de l'emploi.

EMPLOI : la mobilisation reste de mise

Emploi et formation

Sur le front du chômage, les politiques de l'emploi tardent à produire des résultats. C'est le constat établi par les partenaires sociaux, le gouvernement et les régions, réunis le 5 mai lors d'un nouveau comité de mobilisation pour l'emploi.

Un pacte de responsabilité pour l'emploi

Un pacte de responsabilité pour  l'emploi

Le gouvernement a proposé un pacte de responsabilité. La CFDT a décidé de s'y engager, car ce pacte pour l'emploi permettra d'aller plus loin dans le dialogue social et économique, facteur d'emploi et de compétitivité.

Face à la montée du chômage, il faut tout mettre en œuvre pour l’emploi. Nov 2013

l'emploi

Le nombre de chômeurs a encore fortement augmenté au mois de septembre. Cette hausse importante n'est pas, loin de là, uiquement due au bug du mois d'octobre.  Sans surprise, les jeunes, les seniors et les demandeurs d’emploi de longue durée restent les catégories les plus touchées. La CFDT appelle à amplifier les efforts en faveur de l'emploi. C'est entre autres le sens des revendications CFDT dans la négociation sur la formation professionnelle et la future négociation Unédic.

LA MOBILISATION GENERALE

mobilisation pour l'emploi

La "mobilisation générale pour l'emploi" décrétée par le Président de la République, lors de la dernière conférence sociale, a été lancée en juillet 2013 par une réunion sur les offres d'emploi vacantes. Ainsi, quelques 30 000 demandeurs d'emploi supplémentaires suivront une formation, d'ici à la fin de l'année 2013 pour acquérir les compétences correspondant aux besoins immédiats des entreprises.

LA RENTREE SOCIALE

agenda social

L'EMPLOI, PRIORITE DE LA CFDT  ! La rentrée sociale ne se résume pas aux retraites, qui ont mobilisé les esprits cet été.

L' ASSURANCE CHOMAGE...

pole emploi

La négociation de la future convention UNEDIC, qui doit notamment mettre en oeuvre les droits rechargeables issus de l'ANI du 11 janvier, doit elle aussi débuter cet automne et prendre fin au plus tard le 31 décembre 2013.

DEMANDEURS D'EMPLOI : pas de vacances pour le chômage !

Courbes d'évolution

Juillet n'aura pas été le mois de l'inversion de la courbe de chômage : le nombre de demandeurs d'emploi sans activité a augmenté de 0.2 % (soit 6300 personnes) par rapport à juin 2013. Sur un an, la hausse est de 10.0 %. En tout, 3285700 demandeurs d'emploi étaient inscrits en catégorie A, à Pôle emploi, en juillet.

UN DISPOSITIF UNIQUE ET SIMPLIFIE

activité partielle

Le nouveau dispositif d'activité partielle est entré en vigueur début juillet. Simplifié, clarifié, accéléré dans sa mise en œuvre, il s'inscrit dans la continuité du "former plutôt que licencier" défendu par la CFDT.

 

AUTO-ENTREPRENEURS... le flou persiste !

auto-entrepreneur qui court avec son cartable

Avant qu'il soit examiné, début janvier 2014, au Parlement, le projet de loi sur l'artisanat, le commerce et les TPE concentre toutes les attentions. Au delà des mesures sur les baux commerciaux et la revalorisation du statut d'artisan, il s'agit de réformer le statut d'auto-entrepreneur (crée en 2008) en vue de lutter contre le salariat déguisé et les distorsions de concurence.

L' EMPLOI

 

LES CHIFFRES, LE CONSTAT,

LES ENJEUX

et les PROPOSITIONS de la CFDT :

 

♦ DES CHIFFRES :

  • Plus de 3 millions de demandeurs d'emploi ;
  • Plus de 1.7 millions de demandeurs d'emploi, depuis au moins un an ;
  • 5 millions de salariés sont touchés par le sous-emploi, ou la précarité.

♦ LE CONSTAT :

  • Les mutations économiques, les difficultés financières et l'innovation technologique peuvent menacer de nombreux emplois, surtout lorsque ces évolutions ne sont pas anticipées.
  • Trop souvent, ce sont les salariés qui font les frais de ce déficit d'anticipation par les entreprises.

♦ LES ENJEUX :

  • Anticiper les évolutions économiques et coordonner les politiques publiques pour aider les entreprises ;
  • Inciter les entreprises à sécuriser le parcours professionnel de leurs salariés.

♦ LES PROPOSITIONS DE LA CFDT :

  • Pénaliser financièrement les employeurs qui abusent des CDD très courts, de l'intérim et des temps partiels imposés ;
  • Améliorer les droits des salariés qui perdent leur emploi : accès à la formation, accompagnement dans la recherche d'emploi, etc...
  • Généraliser la complémentaire santé pour tous les salariés et les demandeurs d'emploi ;
  • Développer un "conseil en évolution professionnel" pour soutenir chaque salarié dans la construction de son parcours professionnel ;
  • Renforcer les garanties pour les salariés qui risquent d'être licenciés en accordant un rôle accru à l'administration dans le contrôle de la procédure.