Les conditions de travail

LE COMPTE PERSONNEL DE PRÉVENTION DE LA PÉNIBILITÉ

LE COMPTE PERSONNEL DE PRÉVENTION DE LA PÉNIBILITÉ

Le Compte personnel de prévention de la pénibilité, ou C3P, entre en vigueur le 1er janvier 2016. La reconnaissance de la pénibilité est une victoire de la CFDT qui se bat depuis plus de 10 ans pour réparer l’injustice de la différence d’espérance de vie.
LE C3P À QUOI ÇA SERT ?

LES CONDITIONS DE TRAVAIL

 

LES CHIFFRES, LE CONSTAT,

LES ENJEUX

et les PROPOSITIONS de la CFDT :

 

► LES CHIFFRES :

  • 44000 maladies professionnelles en 2007, dont 15ées à l'amiante et 78 % de troubles musculo-squelettiques.
  • En 10 ans, + 23.4 % d'accidents du travail chez les femmes.

► LE CONSTAT :

  • Une sinistralité préoccupante (accidents du travail et maladies professionnelles) et des risques psychosociaux persistants.
  • Une désinsertion professionnelle en prgression, en raison des inaptitudes liées à la santé (notamment avec l'allongement de la durée de carrière).
  • Des conditions de travail dégradées dans la fonction publique.
  • Des inégalités hommes / femmes , jusque dans la sinistralité.
  • Une répartition des AT / PM et une compensation de la pénibilité insatisfaisantes et inéquitables.

► LES ENJEUX :

  • Revoir la prévention et redéfinir le rôle de l'Etat et des partenaires sociaux.
  • Renforcer l'influence et les moyens du Conseil d'Orientation sur les conditions de travail (COCT).
  • Maintenir les moyens mis par l'Etat dans la prévention.

► LES PROPOSITIONS DE LA CFDT :

  • Tenir une conférence tripartite sur la santé au travail, incluant les fonctions publiques ;
  • Ouvrir une négociation sur la réparation intégrant la prévention de la désinsertion professionnelle et le maintien dans l'emploi ;
  • Légiférer sur la pénibilité avec une réduction de la durée de cotisation ;
  • Tracer et conserver les donneées d'exposition individuelle aux péniblités des salariés sur l'ensemble de leur carrière.