ANNONCES DU PRESIDENT DE LA RÉPUBLIQUE Après des premières réponses d’urgence, construire la justice sociale

Dans son allocution du 10 décembre, le Président de la République a présenté des mesures immédiates qui constituent une première réponse pour les plus modestes.

Le président semble avoir enfin pris la mesure de la crise profonde dans laquelle le pays se trouve.
Pour la CFDT, d’autres réponses doivent être construites à court, moyen et long terme à l’issue du débat national et des débats territoriaux que le Président a confirmés. Des sujets d’inquiétude demeurent encore : l’absence de réaffirmation de l’engagement du gouvernement dans une transition écologique juste, le besoin de réponses aux difficultés réelles de logement, de mobilité de nombre de citoyens…
De même, la question de la responsabilisation des employeurs, d’une meilleure répartition des richesses et de la contribution des plus hauts revenus et patrimoines est passée sous silence. La CFDT revendique toujours la tenue d’un Grenelle du pouvoir de vivre. La CFDT prendra toute sa part dans les débats nationaux et territoriaux qui vont s’ouvrir. La construction d’un nouveau pacte social est aujourd’hui nécessaire afin de répondre aux enjeux sociaux, économiques et environnementaux. La CFDT est prête à s’y engager.